Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 16:05

 

 

Après Robin Cook, j'aborde un nouvel auteur incontournable et trop méconnu, à mon goût, du roman noir, Hugues Pagan.

 

Je croyais Hugues Pagan discret sur la toile… Il l’est peut-être mais moins que je le pensais. De nombreux sites l’évoquent. Trouver des informations sur l’homme qu’il est n’est pas si difficile. Pas si proche de l’envoi d’une bouteille à la mer, comme je l’imaginais au départ.

 

En sélectionnant, on parvient à en savoir pas mal sur lui, même si ce que l’on apprend concerne le plus souvent son actualité immédiate, son actualité la plus récente. Et Pagan a ceci de particulier qu’il a cessé d’écrire des romans depuis pas mal de temps. Il continue à écrire mais sous une autre forme et avec un certain succès, il est devenu scénariste.

 

Ceux qui aimaient ses romans se sont fait une raison ou, ils sont comme moi, à espérer encore un retour à la forme romanesque.

En parcourant la toile, on peut donc en apprendre pas mal sur lui.

 

Pour commencer, son CV est accessible, il permet de garder en tête son actualité, tout au moins une actualité récente. Je ne sais pas si la page est mise à jour régulièrement mais on peut le supposer. Pagan est né à Orléansville le 17 avril 1947, il a enseigné la philo avant de devenir flic puis écrivain. Son parcours dans la police est évoqué par Sandro sur AgoraVox dans un article intéressant donnant un avis sur le bonhomme. Oui, Pagan est sans doute l’un des auteurs français de roman noir les plus talentueux qu’il nous soit permis de lire, c’est, vous vous en doutez, pourquoi je l’évoque ici. Les liens proposés par Sandro, contributeur et modérateur de ce site incontournable qu’est AgoraVox, sont également éclairants, un article intéressant, je le répéte. En continuant à fouiner sur le Net, et en ne s’attardant pas sur l’article particulièrement succinct proposé sur Wikipédia (il a le mérite d’exister, Pagan n’ayant même pas les honneurs d’un article dans l’Encyclopedia Universalis), on peut approfondir la connaissance l’écrivain grâce à un article datant de 1997, signé Patricia Tourancheau. Il est de l’époque où Pagan publiait son dernier roman, dernier paru encore à ce jour, Dernière station avant l’autoroute. On ne le savait pas au moment où P. Tourancheau rédigeait son papier. Pagan a donc arrêté les romans pour se consacrer au scénario. Les raisons de cette évolution sont évoquées ici, même si on peut se dire que ce n’est pas si simple. Pagan en avait fini avec une trilogie, il évoquait un flic revenu de tout, tel qu’il l’avait été lui-même à l’époque et c’est à ce moment qu’il avait quitté la police. En écrivant dessus peut-être est-il devenu évident que c’était le moment pour lui de quitter l’écriture romanesque pour continuer dans une écriture différente. C’est ce que peut laisser supposer également cet article sur le site scribd. Il peut aussi laisser espérer quelques manuscrits au fond d’un tiroir ou en cours et se situant ailleurs qu’en ville, personnage privilégié des œuvres du romancier jusque là.

Pour continuer à approfondir la connaissance de Pagan, deux articles me paraissent incontournables, une interview, accordée à Franck Frommer et Patricia Osganian, et un article écrit par Pagan lui-même dans la revue Passant ordinaire et intitulé Pédadogie de la violence ?

 

Pour conclure avant de revenir sur mon approche de l’œuvre de Pagan et ce que j’en pense, deux liens vers des écrivains (Hervé Sard et Eric Fouassier) qui confirment que les grands auteurs ne peuvent laisser indifférents. Quoi ? Je suis de parti pris ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérôme Jukal - dans Pagan Hugues
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mœurs Noires
  • Mœurs Noires
  • : Impressions de lectures d'un amateur de romans plutôt noirs mais pas que
  • Contact

Pour une lecture sans parasites

Quelques publicités indépendantes de ma volonté s'affichent désormais sur mon blog.

Si vous voulez profiter d'une lecture débarrassée de ces nuisances, vous pouvez télécharger Adblock Edge (il existe également pour Google Chrome).

Pour ne pas être pistés par les cookies, il existe Ghostery.

Pour ne plus redouter une perte de confidentialité, le navigateur SRWare Iron peut être une alternative intéressante à Google Chrome...

 

Bonne lecture !

Recherche