Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 15:36

Il ne semble plus nécessaire de présenter celui que l’on a surnommé “le père du roman noir”. Le début du XXème siècle l’a vu débouler, proposant une nouvelle forme de roman policier, une évolution résolument ancrée dans la réalité urbaine de son pays, dans la réalité sociale, moins basée sur la résolution d’une énigme. Faisant la part belle à l’action, la psychologie des personnages s’inscrivant en filigrane.

 

Pour mieux connaître l’œuvre et le bonhomme, un petit tour sur la toile peut apporter quelques éclairages.

Il a l’honneur des encyclopédies en ligne, collaboratives ou non, Wikipédia, Larousse et Universalis. Il a également l’honneur de quelques sites de références, permettant de mieux cerner son importance. On le retrouve ainsi sur Roman Populaire, sur 13ème rue ou encore A l’ombre du polar.

Son importance ne se limite pas à la littérature, Hammett, après un passage éclair par le roman, est devenu un scénariste hollywoodien, c’est ce que nous rappelle le site Ciné-Ressources, catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma, un site intéressant pour les curieux de tous poils.

 

Pour confirmer l’importance du romancier, deux sites, destinés notamment aux enseignants, consacrent l’écrivain en se fendant d’une présentation. Il s’agit du Blog des Lettres et de la République des Lettres.

 

Pour terminer ce tour d’horizon du web, un article de Bruno Corty dans le Figaro donne un éclairage différent à l’auteur. Il s’agit d’un article consacré à Interrogatoires de Hammett, traduit par Nathalie Beunat.

 

En dehors du web, plein d’ouvrages évoquent ou sont consacrés à Hammett, pourquoi ne pas commencer par là ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérôme Jukal - dans Hammett Dashiell
commenter cet article

commentaires

Oncle Paul 22/03/2014 20:04

Bonsoir Jérôme
Au risque de te décevoir, mais je sais que tu ne t'en offusquera pas, j'ai lu Ellroy et Manchette par devoir, parce que l'on disait tant de bien de ces auteurs tout comme pour Hammet. J'ai été
déçu, je n'ai ressenti aucun plaisir , aucune émotion avec leurs romans. Par contre, et je les avais oublié dans ma liste, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire Charles Williams, Bruno Fisher,
Marvin Albert (sous ses différents pseudonymes dont Nick Quarry ou encore Al Conroy), Ed McBain, John Mac Donald, Hillary Waugh, Harry Whittington, Bill Pronzini et bien d'autres que l'on nomme les
petits maîtres et qui m'ont apporté du rêve.
Mais bon, chacun est libre de choisir ses lectures et d'aimer ce qu'il lui plait.
Amicalement

Jérôme Jukal 22/03/2014 22:49



Bonsoir Oncle Paul,


Il y a une telle richesse dans le polar et dans la littérature en général que chacun peut y trouver son plaisir. Effectivement, Bill Pronzini, Williams ou d'autres, ne sont pas à oublier. On
prend du plaisir à leur lecture et les petits maîtres ont tout des grands.


Je trouve intéressant de partager des goûts différents, chacun ses affinités, ses préférences. Je trouve intéressant de le faire avec passion et d'aller lire sur le blog des autres ce qui leur
plait. Pour s'enrichir, découvrir... Et ton blog est un exemple en la matière.


Je viens dernièrement de découvrir un auteur, Jean-Gérard Imbar, et je me dis qu'il y en a sûrement tellement d'autres comme lui qui mériteraient d'être remis au goût du jour...


Continuons à partager, avec nos différences...


Amicalement



Oncle Paul 22/03/2014 16:21

Bonjour Jérôme
Personnellement je n'ai jamais vraiment accroché aux romans de Dashiell Hammet. Pourquoi, je ne sais pas trop. L'écriture peut-être. Les histoires. Il ne m'a pas fait rêver alors que je préfère
nettement plus Robert Finnegan, William Campbell Gault, Day Deene,Jim Thompson...
Amicalement

Jérôme Jukal 22/03/2014 19:15



Bonjour Oncle Paul,


Eh bien ! Voilà quelques idées de lecture... Je dois avouer ma grande inculture en ce qui concerne Finnegan, Campbell Gault et Keene. Par contre pour ce qui est de Jim Thompson, effectivement,
c'est un auteur remarquable.


Dashiell Hammett me paraît pour ma part important. Son apport au genre est indéniable, son style en a influencé plus d'un. Et au-delà de cette place, de cette influence, je trouve ces romans pas
mals du tout. Un style direct, une affaire rondement menée et rythmée. Appréciant Manchette ou Ellroy (et même Jim Thompson), j'ai vraiment l'impression de talents proches.


Je lirai les auteurs que tu as cités, pour pouvoir compléter mon avis. Je parlerai aussi de Thompson également incontournable de mon point de vue...


A suivre, donc.


Amicalement



Présentation

  • : Mœurs Noires
  • Mœurs Noires
  • : Impressions de lectures d'un amateur de romans plutôt noirs mais pas que
  • Contact

Pour une lecture sans parasites

Quelques publicités indépendantes de ma volonté s'affichent désormais sur mon blog.

Si vous voulez profiter d'une lecture débarrassée de ces nuisances, vous pouvez télécharger Adblock Edge (il existe également pour Google Chrome).

Pour ne pas être pistés par les cookies, il existe Ghostery.

Pour ne plus redouter une perte de confidentialité, le navigateur SRWare Iron peut être une alternative intéressante à Google Chrome...

 

Bonne lecture !

Recherche