Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 21:42

Je n’ai pas rencontré personnellement, en chair et en os, Craig Johnson. Etant donné ce que j’en ai dit précédemment, sur sa présence en France presqu’aussi importante que celle en ligne, cela pourrait ressembler à de la mauvaise volonté. Mais je ne désespère pas… et puis, ce sont avant tout ses livres que j’apprécie, même si je le soupçonne, quelque part, d’être un peu comme ses livres.

Je n’ai pas rencontré personnellement Craig Johnson mais comme nous l’avons constaté, il n’est pas difficile de le rencontrer virtuellement. Et de rencontrer ses œuvres. Comme pour d’autres (DOA, Murakami, Marcus Malte ou encore Edgar Allan Poe), il m’aura fallu du temps pour ouvrir un de ses bouquins…

Je savais pourtant pertinemment qu’ils me plairaient, les avis donnés m’en avaient persuadé. Je pense notamment à ceux des fondus dont j’ai évoqué l’association un peu plus haut. Mais j’ai attendu. Et malgré l’attente et la non-lecture, il m’est devenu familier et j’ai ouvert ses livres comme si c’était une évidence. Bien évidemment, ça m’a plu.

 

J’avais aussi bien aimé, avec toute la relativité qu’il faut y mettre, l’émission de François Busnel dans laquelle il était apparu, ces carnets de route à travers les USA. On y rencontrait l’écrivain dans son environnement habituel… Taltan a compilé l’intégralité de cette émission sur son blog.

J’avais bien aimé cette émission (rien d’original dans les propos de l’écrivain si l’on a lu l’un des entretiens qu’il a accordés ici ou là) comme un écho, une confirmation de ce que l’on peut lire d’une des présentations du bonhomme les plus complètes que j’ai lu en préambule de l’une des nouvelles publiées gratuitement par les éditions Gallmeister.

Il a grandi dans une ville du Midwest, a fait une fugue à 8 ans, aux alentours des années 70, rappelant ainsi le jeune héro de Reif Larsen, T.S. Spivet. Il a pratiqué plusieurs métiers après ses études, un doctorat en études dramatiques, et a vadrouillé ainsi à travers son pays. Il est désormais installé dans le Wyoming, au pied des Bighorn Mountains, près de Ucross, 25 habitants.

Et c’est là qu’il a commis et commet encore les opus de la série narrée par Walt Longmire, sheriff du comté d’Absaroka.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérôme Jukal - dans Johnson Craig
commenter cet article

commentaires

Caro 24/10/2013 14:15

J'ai eu la chance de le rencontrer lors d'une dédicace dans une librairie. Très sympa ! Et d'après une source sûre, le prochain Longmire sortira en février-mars 2014 et s'intitulera "Molosses" si
des changements n'interviennent pas d'ici là. J'ai hâte de le lire à nouveau. Quel régal à chaque fois !

Jérôme Jukal 24/10/2013 14:29



Il semble effectivement aimer venir en France, son éditeur n'y est sans doute pas étranger.


Pour ce qui est de le lire, je confirme, c'est un vrai régal à chaque fois. Si seulement, nous (quand je dis nous, je pense à son éditeur) rattrapions notre retard par rapport aux
publications outre-Atlantique...


D'un autre côté, on le savourera plus longtemps.



Présentation

  • : Mœurs Noires
  • Mœurs Noires
  • : Impressions de lectures d'un amateur de romans plutôt noirs mais pas que
  • Contact

Pour une lecture sans parasites

Quelques publicités indépendantes de ma volonté s'affichent désormais sur mon blog.

Si vous voulez profiter d'une lecture débarrassée de ces nuisances, vous pouvez télécharger Adblock Edge (il existe également pour Google Chrome).

Pour ne pas être pistés par les cookies, il existe Ghostery.

Pour ne plus redouter une perte de confidentialité, le navigateur SRWare Iron peut être une alternative intéressante à Google Chrome...

 

Bonne lecture !

Recherche